Actualités nationales: Qui est Mathieu Lehanneur, le designer français qui a imaginé la torche olympique ? #France

Qui est Mathieu Lehanneur, le designer français qui a imaginé la torche olympique ?

Mathieu Lehanneur n’oubliera pas l’émotion dans les yeux d’Usain Bolt. Ce 25 juillet 2023, l’athlète s’empare le premier de la torche que le designer français a dessinée pour les Jeux olympiques et paralympiques de 2024. « Je fais ce métier depuis plus de vingt ans, mais je dois avouer que je ne l’ai jamais porté en grande estime. S’il me procure un réel plaisir, je ne sauve pas de vies, je n’apprends rien à personne, je ne provoque pas la chair de poule comme peut le faire un musicien… Mais, ce jour-là, j’ai réalisé que ce n’était pas un métier si inutile ! » confie le créateur depuis son bureau d’Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), en banlieue parisienne, où se trouve sa Factory.

Dans les 800 mètres carrés de cet ancien local EDF du début du XXe siècle qu’il a entièrement repensé, il a installé son studio, son bureau d’études mais aussi son atelier et son stock. Une quinzaine de personnes s’affairent à dessiner un fauteuil, perfectionner le prototype d’une assise, vérifier l’électrification d’un lustre, assembler une table, empaqueter les objets dans des caisses tamponnées du label « Mathieu Lehanneur since 1974 ».

Valeurs d’égalité et de parité

C’est depuis son bureau qu’il a répondu à l’appel d’offres lancé auprès d’une dizaine de designers choisis par le comité des Jeux olympiques. Un mois pour faire la proposition d’une vasque – qui sera dévoilée lors de la cérémonie d’ouverture – et d’une torche olympique. Une soixantaine de centimètres de hauteur, 2 kg au maximum et un système assurant longévité à la flamme sacrée.

« Le brief était assez libre. Je suis parti des valeurs d’égalité et de parité, incarnées par la symétrie, j’ai intégré des ondulations en référence à la Seine, décor de la cérémonie d’ouverture, et j’ai ajouté des courbes douces pour rappeler la transmission et la paix portées par cette torche en acier recyclé. Je prends petit à petit conscience de la dimension mythique, quasi liturgique, de cet objet qui va passer entre les mains de près de 12 000 relayeurs. C’est un morceau d’histoire. »

Il en a d’ailleurs exposé un prototype au premier étage de sa Factory, à côté de son canapé tout en courbes Familyscape, de sa série de tables Happy to be Here et de son grand chandelier Les Cordes avec ses tubes transparents.

Des objets qui touchent à l’intime

Sa réalisation favorite, Demain est un autre jour, a traversé l’Atlantique, direction le Denver Art Museum, où elle clôturera l’exposition Biophilia, qui sera inaugurée en mai. C’est sûrement le projet qui incarne le mieux la vision humaniste de Mathieu Lehanneur et son approche émotionnelle de la fonctionnalité.

Pensée pour les chambres de l’unité de soins palliatifs du groupe hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon, cette station météorologique sous forme d’écran LED diffuse une image lumineuse du ciel du lendemain, dans le lieu géographique choisi par chaque patient.

À LIRE AUSSI Passementerie, verre, céramique… Les métiers d’art à l’assaut du design « C’est un support méditatif et spirituel. Il permet de se relier à la vraie vie, en faisant un pied de nez à la mort. J’aime imaginer des objets qui touchent à l’intime, faire écho à nos rêves, à nos peurs et à nos besoins humains qui, de la préhistoire à nos jours, n’ont pas changé au fond. » Il évoque alors sa table Ocean Memories, dont le marbre sculpté évoque les ondulations de la mer.

Construire une histoire cohérente

Né à Rochefort (Charente-Maritime) et élevé dans la banlieue parisienne, Mathieu Lehanneur a pensé faire médecine puis à devenir artiste avant d’atterrir, un peu par hasard, sur les bancs de l’École nationale supérieure de création industrielle, à Paris (Ensci-Les Ateliers).

Il se prend au jeu et se lance à son compte dès la fin de ses études, en 2001. « À la différence d’une œuvre d’art qu’on accroche au mur et que l’on regarde avec un certain respect, je préfère la façon dont le design entre chez les gens, s’intègre à leur vie et génère de façon plus subtile de l’émotion. »

C’est pour maîtriser toute la chaîne et éviter les compromis qu’il a choisi d’éditer lui-même ses objets et d’ouvrir sa Factory, où se font les premières esquisses jusqu’à l’expédition finale. « Si je dessinais seulement le mobilier sans me charger de la production, du marketing, de la commercialisation, je pourrais en faire cinq fois plus ! Mais, plutôt qu’ajouter des références sur le catalogue d’un éditeur, j’aime construire une histoire cohérente, imaginer des pièces qui dialoguent entre elles. Je garde le contrôle de l’intention de départ, c’est évidemment plus compliqué et cela implique d’autres risques financiers ! Dans une agence de design, inutile d’engager un responsable logistique, un coordinateur de production, un chargé des expéditions… »

Une approche très contemporaine

Pour son projet présenté à Maison & Objet en janvier, il a conçu un écosystème, baptisé Outonomy, une nouvelle façon de vivre à la fois indépendante et connectée à l’environnement. « Inventer des modes de vie, repenser les interactions avec les autres… Le design ne se résume pas aux objets, il peut être humain, spatial, relationnel. »

Pour Mélanie Leroy, directrice générale du salon, « son regard contemplatif sur le monde est remarquable et c’est l’un des rares designers de sa génération à embrasser autant de champs de création. Il puise son inspiration dans la nature et l’histoire, il s’est rapproché de scientifiques et de start-up, il combine design, technologie, art et savoir-faire artisanal. C’est une approche très contemporaine du design. »

En 2009 déjà, en collaboration avec David Edwards, chercheur américain et professeur à Harvard, Mathieu Lehanneur concevait Andrea, un purificateur d’air puisant dans les capacités filtrantes de végétaux. Un autre projet qui témoigne de son ancrage dans l’époque.

Bibliographie :

La France a peur….,Lien sur la fiche descriptive. Disponible sur internet.

Les cahiers d’Ida.,Pour en savoir plus.

Photographie/Sociétés et Organisations/Reporters sans Frontières.,Le livre . Disponible dans toutes les bonnes de l’éditeurs.

La chronique est produite de la façon la plus juste qui soit. Au cas où vous décidez d’apporter quelques précisions autour du thème « Actualité France », vous avez la possibilité de d’échanger avec notre équipe. La raison d’être de pressedelanation.com est de traiter le sujet de Actualité France en toute franchise en vous offrant la connaissance de tout ce qui est lié au sujet sur le web Pour vous tenir au courant, cet article à propos du sujet « Actualité France », vous est présenté par pressedelanation.com. Il y a de prévu de nombreux autres développements autour du sujet « Actualité France » sous peu, nous vous invitons à naviguer sur notre site internet aussi souvent que vous le pouvez.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *